Nous contacter

par téléphone de 9h à 18h

+ 33 (0) 4 20 10 02 42

être rappelé sous 48 heures par un expert !

Les grands enjeux des EHPAD

En 2050, la France comptera 4,8 millions de personnes de plus de 85 ans, contre 1,5 million actuellement. Face à cette population vieillissante et à la perte d’autonomie qui touche 8% des plus de 60 ans, tous les regards sont tournés vers les EHPAD. Augmentation des recrutements, amélioration de leur image, digitalisation… Pour relever le défi de la transition démographique, les Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes n’ont d’autre choix que de se préparer dès à présent. Alors que la loi « Grand Âge et Autonomie » tarde à prendre forme, voici les grands enjeux que devront relever les EHPAD en 2020.

Susciter davantage de vocations

Les EHPAD sont souvent confrontés à un manque de personnel, toutes professions confondues. Selon une étude de la DREES, 44% des maisons de retraites médicalisées rencontreraient des difficultés à recruter. Aide-soignants, infirmiers, médecins… Les personnels soignants sont les plus compliqués à attirer. Dans un secteur où le turn-over est important, – 15% du personnel a moins d’un an d’ancienneté -, la gestion du personnel peut vite tourner au casse-tête. Pour 63% des établissements, il n’est pas rare qu’un poste reste non pourvu pendant plus de six mois. Les EHPAD du secteur privé seraient d’autant plus concernés par ce phénomène. Pour lutter contre la pénurie chronique des personnels dans les EHPAD, il est nécessaire de renforcer l’attractivité des métiers. Plusieurs leviers sont à prendre en compte :

  • Au-delà d’une refonte des diplômes et des formations, il faudrait développer des passerelles pour les salariés entre l’EHPAD, le domicile et les résidences services afin d’offrir plus d’opportunités de carrière.
  • Améliorer les conditions de travail grâce à des solutions numériques, telles que l’informatique, la domotique, ou même la robotique.
  • Être en mesure de proposer des salaires plus attractifs, même si ce point dépend largement du montant des budgets publics alloués aux EHPAD.
  • Faire monter en compétence son personnel grâce à des modules de formation sur l’accompagnement de la maladie d’Alzheimer, de la douleur, du deuil
  • Redorer l’image des EHPAD, entachée par des cas de maltraitance
demande de démo logiciel gestion EHPAD

Adopter pleinement la digitalisation

L’ensemble des établissements de santé sont concernés par la digitalisation, afin de développer une médecine plus innovante et tendre vers un parcours de soins unifié. Les EHPAD sont même davantage concernés, car au-delà des enjeux de santé, la digitalisation pourrait améliorer les conditions d’accompagnement des résidents, tout en rendant les métiers du grand âge plus attractifs.

Pour assurer la formation de votre personnel, pourquoi ne pas avoir recours au e-learning, aux MOOC ou aux serious games ? Ces approches innovantes et accessibles se développement de plus en plus.

L’autre grand axe de la digitalisation, c’est le logiciel de gestion. Dans un contexte budgétaire contraint, un tel outil est devenu incontournable. Un logiciel de gestion vous permettra de simplifier la gestion administrative de vos contrats et des séjours, mais aussi de vous reposer sur une facturation automatisée, tout en bénéficiant d’un suivi en temps réel des encaissements et soldes client. Il est important d’opter pour un logiciel de gestion dédié aux EHPAD, qui vous aidera notamment dans la gestion de l’aide sociale. Grâce aux outils de suivi et d’évaluation de la démarche qualité, vous pourrez piloter vos différents plans d’actions, tout en faisant gagner du temps à votre personnel, ainsi en mesure de se recentrer sur le cœur de votre métier.

Favoriser le dialogue entre les résidents et leurs familles

Pour améliorer la qualité de vie de vos résidents, rien ne vaut le lien avec leurs proches. Il existe en ce sens plusieurs solutions digitales, visant à lutter contre l’éloignement et la solitude. Le logiciel de gestion Novaxium comporte par exemple un portail famille connectée. Grâce à cette plateforme, la famille du résident peut accéder à une messagerie sécurisée, pour échanger en toute facilité. De son côté, l’EHPAD a la possibilité d’alimenter un fil d’actualités, pour diffuser notamment des messages de prévention ou des informations propres à la structure. Une telle solution de lien social, privée et sécurisée, représente un bon moyen de valoriser votre structure auprès des familles.

Nouvelles technologies et structures éco-responsables : placer les jalons d’un EHPAD du futur

Sol détecteur de chutes, robots d’assistance, de compagnie ou interactifs, fauteuils roulants intelligents, solutions domotiques… A l’avenir, les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes auront tout intérêt à introduire des nouvelles technologies. Bien employées, ces dernières pourront faciliter le travail quotidien des collaborateurs et augmenter la qualité de service, de confort et de sécurité pour les résidents.

Pour faire face aux enjeux écologiques, les EHPAD pourraient aussi développer des structures éco-responsables et connectées, en tendant vers le Smart Building lors des travaux de rénovation, ou de construction de nouveaux bâtiments. L’EHPAD du futur serait ainsi équipé de panneaux photovoltaïques, d’un système de contrôle de la consommation d’eau par un traitement des rejets et bénéficier d’une récupération des eaux pluviales.

A l’aube des années 2020, les enjeux sont colossaux pour les EHPAD. Certaines actions ne porteront leurs fruits que sur le long terme, tandis que d’autres, telles que l’adoption d’un logiciel de gestion performant auront des bénéfices immédiats. Conçu pour améliorer l’efficacité commerciale et administrative des EHPAD, le logiciel de gestion Novaxium représente en ce sens un investissement fort intéressant. Conçu par des professionnels de l’EHPAD, ce logiciel intuitif permet d’optimiser son TO, de générer automatiquement des factures conformes aux contrats de séjour des résidents, de gagner en productivité grâce notamment à la réévaluation automatique des tarifs, d’automatiser la gestion de l’aide sociale, tout en créant du lien entre l’établissement, la famille et le résident, grâce au Portail Famille.

< Retour au Mag

Partager